Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 12 octobre 2016

CONSTRUCTION DE PRISONS : LURE DANS LE PLAN D’AVANT ?

« Cette communication m’a un peu troublé. J’ai lu la déclaration de Manuel Valls (N.D.L.R. : le 6 octobre devant l’école nationale d’administration pénitentiaire, à Agen) et j’ai vu la liste des 33 villes où devaient être construites des prisons. 

On a voulu comprendre pourquoi le dossier de Lure ne figurait pas dans cette liste », détaille Eric Houlley.

Lundi prochain, une délégation du ministère de la Justice sera à Lure pour examiner « l’offre foncière » proposée par les collectivités locales pour la création d’un centre de détention.



À quelques jours de cette visite de terrain, l’absence du nom de Lure sur cette liste des priorités peut semer le trouble. D’autant plus que le député de la circonscription liait, dans sa communication, cette annonce globale du Premier ministre à la visite des agents du ministère, à Lure.

Liens commerciaux :



Les deux n’auraient visiblement pas de lien de cause à effet. « Lure ne serait pas dans ce plan parce que ce dossier ferait partie du plan dit 3200, déjà annoncé », relaye le cabinet du sénateur Michel Raison.

« On nous a dit qu’il n’y avait pas à revenir sur un engagement qui a déjà été pris », confirme Eric Houlley. Rassurant ? En partie. « On va remettre par écrit des questions. On va demander si on est bien dans cette programmation budgétaire 2017-2019. Il ne faudrait pas que le nouveau plan écarte le précédent », pose le sénateur, qui espère des réponses claires avant la visite à Lure. « On reste très prudent. Parce que la problématique financière est réelle… ».

« On va accueillir avec sérieux cette délégation. On se met dans une démarche pour travailler et pour convaincre », commente le maire de Lure, qui ce mardi cosignait un communiqué avec Yves Krattinger, le président du Département.

« Nous attendons que la mission ministérielle du 17 octobre traduise les engagements pris au plus haut niveau et valide l’offre foncière destinées à accueillir un nouveau centre de détention, à Lure », appuient Yves Krattinger et Eric Houlley qui rappellent qu’en Haute-Saône l’État, le Département, la com’com et la Ville de Lure « se sont associés pour répondre au cahier des charges du ministère de la Justice ».

« Le terrain correspond au cahier des charges », estime également l’entourage de Michel Raison...

Lire la suite sur l'Est Républicain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...