Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

lundi 10 octobre 2016

Urvoas : il faut sortir la prison du débat politique

Un accord de consensus droite-gauche qui permette de poursuivre sous la prochaine législature le plan de construction de prisons du gouvernement Valls. 

C'est ce qu'a indiqué, dimanche, vouloir obtenir le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas.

L'invité du « Grand Rendez-vous » Europe 1 - iTélé - « Les Echos » n'est pas favorable à un renforcement de l'arsenal pénal contre le terrorisme. « Le droit va passer », a-t-il aussi assuré à propos du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) en Loire-Atlantique.



« Pas de zones de non-droit en France »

Liens commerciaux :



Après l'attaque subie par plusieurs policiers, samedi dans une banlieue de l'Essonne, des « sanctions seront prononcées », assorties de peines « évidemment » sévères, a annoncé le ministre. Des peines prononcées sur la base de procédures d'investigation « extrêmement solides », a-t-il insisté car un Etat de droit se doit de « respecter ses propres règles ». Pour lui également, « la police est là » et « heureusement », a-t-il souligné, preuve qu' « il n'y a pas de zones de non-droit en France ».

Les prisons, « une cause nationale »

« Il faut sortir les prisons du débat politique » et « arrêter d'en faire un argument électoral », considère Jean-Jacques Urvoas. Comme pour la Défense, il s'agit d'une « cause nationale » qui doit faire l'objet d'une loi de programmation pour aller bien au-delà de la construction d'une première tranche de nouveaux centres pénitentiaires. Une tranche pour laquelle 1,1 milliard d'euros seront dépensés en 2017. Un Livre blanc, rassemblant les forces de droite et de gauche, doit permettre « avant le mois de mars, de bâtir un diagnostic consensuel ».

Fichés S : « pas utile » de donner les noms aux maires

Le garde des Sceaux ne voit pas l'utilité d'une transmission du nom des personnes fichées S (12.000 à ce jour sur tout le territoire) aux maires, comme certains d'entre eux le demandent. « Que vont-ils en faire ? Avec quels moyens [...] vont-ils faire une surveillance prolongée ? Je pense que ce n'est pas efficace », a-t-il tranché. Jean-Jacques Urvoas venait de railler les projets de référendums de Nicolas Sarkozy aux prochaines législatives dont l'un sur l'internement administratif des fichés S « les plus dangereux ».

L'aéroport NDDL « se construira »

« Nous utiliserons les moyens faits pour que le droit passe et le droit va passer », a prévenu Jean-Jacques Urvoas à propos du projet d'aéroport contre lequel les opposants se sont à nouveau mobilisés samedi. Le ministre a fait publier une circulaire par le directeur des affaires criminelles et des grâces « pour rappeler les conditions pénales qui pouvaient être engagées » contre ceux qui feraient obstacle à l'exécution des travaux qui doivent bientôt démarrer.

Les Echos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...