-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

samedi 1 avril 2017

New York : Rikers Island, la prison où fut détenu DSK, bientôt fermée

C'est l'une des plus grandes prisons du monde mais aussi une des plus sinistres. Le mot d'ordre pour y survivre : «Don't look, don't move» (Pas un regard, pas un geste).


Rikers Island, une île de l'East River entre le Queens et le Bronx (New York), ne sera pourtant bientôt plus cet immense espace carcéral créé dans les années 1930. 
 

Après s'y être longtemps refusé, le maire de New York, Bill de Blasio, s'est engagé vendredi à fermer cette prison au mieux d'ici dix ans.

Liens commerciaux :




«Il n'y a pas de doute que le chemin pour fermer Rikers Island sera long et compliqué, a déclaré celui qui est candidat à sa propre réelection en novembre. Pendant longtemps, j'ai trouvé l'idée noble mais je ne voyais pas comment y arriver, vu les conditions auxquelles nous étions confrontées (...) Il est apparu clairement qu'il fallait qu'on allonge les délais si on voulait être honnête, et que 10 ans était la durée minimum pour y arriver. Et c'est ça qui a été la percée».
 
La prison de DSK et Rocancourt
 
Cette institution outre-Atlantique a reçu un retentissant coup de projecteur en France le 16 mai 2011. Dominique Strauss-Kahn y était en effet incarcéré après son arrestation à New York, accusé accusé de tentative de viol et d'agression sexuelle par une employée d'hôtel. Le directeur du Fonds monétaire international (FMI) passera quatre nuits dans une cellule individuelle, habituellement réservée aux détenus confinés en raisons de maladies transmissibles. Un court séjour qui inspirera en 2014 à l'écrivain français, Régis Jauffret, l'ouvrage «La Balade de Rikers Island», sans que le nom de l'homme politique n'y soit toutefois jamais cité.
 
La prison de Rikers Island n'est pas étrangère non plus au Français Christophe Rocancourt, condamné à plusieurs reprises pour escroquerie. «J'y ai passé trois semaines en transit en ...

Lire la suite sur Le Parisien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...