Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

dimanche 16 octobre 2016

La Réunion - "Il n 'y a pas de radicalisation dans nos prisons" d'après l'aumônier Ajam Akhoun

Ce mercredi, 4 détenus de la prison de Saint-Pierre ont été transférés à Domenjod, soupçonnés par les services de radicalisation. 

"Il n 'y a pas de radicalisation dans nos prisons" d'après l'aumônier Ajam Akhoun

D’eux d’entre-eux sont fichés S.  Le syndicat général UFAP UNSA Réunion, par la voix de son secrétaire général, David Calogine avait alors communiqué son inquiétude.



Pour l’aumônier régional des Dom-TOM du culte musulman, "il n’y a pas de cas de radicalisation" dans les trois prisons réunionnaises. Ajam Akhoun a rencontré les quatre détenus et "longuement discuté avec eux". Il certifie "d’après sa longue expérience",  "qu’il n’y a aucun djihadiste, ni extrémiste ni intégriste".

Liens commerciaux :



Si une altercation est effectivement survenue entre un fiché S et un surveillant pénitentiaire durant laquelle "des mots très durs ont été prononcés", il s’agissait seulement "d’un coup de colère". Le détenu a d’ailleurs depuis, "exprimé d’amers regrets", ajoute Ajam Akhoun qui souhaite également exprimer son soutien aux surveillants pénitentiaires. " Je comprends les inquiétudes du syndicat". L’aumônier rappelle que les quatre individus ont été condamnés pour des faits de vol.

Sans verser dans "l’angélisme ou dans la dramatisation excessive", Ajam Akhoun assure que les aumôniers resteront extrêmement vigilants. "Nous sommes un rempart contre la déviance et l’extrémisme dans toutes les prisons et nous faisons en sorte que l’islam pratiqué à La Réunion soit un islam de tolérance".

Zinfos974

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...