Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 12 octobre 2016

Le gouvernement refuse de reconstruire la prison de Nice au même endroit

Le projet de la future maison d’arrêt de Nice ne pourra pas se faire sur site. Et il semble bien que, cette fois, ce soit officiel.

Une vue de la prison de Nice (image d'illustration).

Jean-Jacques Urvoas, le garde des Sceaux, l’a clairement affirmé, dimanche, sur Europe 1. Évoquant le dossier de la prison niçoise, qui fait partie des neuf sites prioritaires et budgétisés pour 2017, le ministre de la Justice a regretté la posture de la municipalité qui martèle vouloir reconstruire la prison sur site:



«Le maire de Nice ne veut pas trouver de terrains pour construire une prison. Il y a une prison à l’intérieur de Nice. Le terrain est bien trop petit pour agrandir la prison. J’ai besoin de 15 hectares. Le maire de Nice me dit de la construire à l’intérieur du quartier où se trouve la prison, c’est impossible!»

Liens commerciaux :



Christian Estrosi a immédiatement répliqué sur Twitter: «En septembre 2014 nous avions fait trois propositions de terrain au préfet des Alpes-Maritimes. Enfumage de Jean-Jacques Urvoas qui accuse les élus locaux.»

Sauf que sur les trois propositions, le président de la Métropole en a balayé, lui-même, deux: les terrains de Saint-Roch et la caserne Auvare. La troisième proposition étant la reconstruction à l’emplacement de l’établissement pénitentiaire actuel.

Une annonce du ministre qui relance et concrétise donc un peu plus la piste du terrain des Iscles à Saint-Laurent-du-Var.

Nice Matin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...