Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

vendredi 7 octobre 2016

Villefranche : Bernard Perrut ne veut pas d'une nouvelle prison

Le député-maire de Villefranche-sur-Saône s'est dit  "surpris et choqué" par l'annonce du gouvernement de construire une prison dans sa ville.

Bernard Perrut à l’Assemblée nationale © AFP

Alors que Manuel Valls a affirmé ce jeudi vouloir "agir vite" pour créer 33 nouvelles prisons en France, le député-maire de Villefranche-sur-Saône, Bernard Perrut, s'est dit "surpris et choque" par le fait qu'une maison d'arrêt de 500 places soit construite dans sa ville.



"Je déplore une telle méthode puisque je n'ai été ni informé ni consulté",s'est agacé Bernard Perrut dans un communiqué. "Comment le Premier ministre peut-il ignorer qu'il y a déjà une maison d'arrêt à Villefranche, qui ne figure pas sur la carte que vient de publier le ministère de la Justice ? De qui se moque-t-on", s'est-il insurgé.

Liens commerciaux :



Sur le fond, le député-maire de Villefranche-sur-Saône a affirmé qu'il sera "opposé à tout projet de nouvelle prison à Villefranche, le seul retenu par le Gouvernement sur la région Auvergne-Rhône-Alpes".

Ce jeudi 6 octobre avait annoncé vouloir construire 32 nouvelles maisons d'arrêt et un centre de détention pour pallier la surpopulation carcérale. "Nous devons agir vite, car il faut en moyenne dix ans pour construire une prison", a expliqué Manuel Valls alors qu'actuellement 68 253 personnes sont incarcérées en France pour 58 311 "places opérationnelles" . "Atteindre le taux de 80 % d’encellulement individuel implique la réalisation de 10 000 à 16 000 cellules supplémentaires, pour un budget évalué entre 2,2 et 3,5 milliards d’euros", conclut Manuel Valls.

Lyon Capitale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...