Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 29 juin 2016

Il s'évade de l'audience en sautant par une fenêtre

Il était exactement 16 h 26, hier, quand Adam Zerouali a sauté par dessus le box du tribunal correctionnel de Meaux, à la surprise générale. 


La présidente, Joëlle Nahon, venait de lui annoncer que sa demande de mise en liberté était rejetée.

Au lieu de courir vers la porte de sortie, ce jeune homme de 19 ans a pris la direction du siège occupé par le substitut du procureur, Mathieu Vernaudon.



Le fuyard visait la porte située derrière le parquetier, qu'il a ouverte avant de disparaître. Il a ensuite grimpé l'escalier menant au premier étage et s'est engouffré dans un bureau, donnant sur le parvis du palais de justice.

Liens commerciaux :



Bien décidé à s'évader, Adam Zerouali a franchi le rebord d'une fenêtre, s'y est agrippé et s'est laissé tomber d'une hauteur de plusieurs mètres, qui aurait pu lui valoir de sérieuses blessures. Il a pris la poudre d'escampette, avant d'être interpellé par un policier, un peu plus loin, rue du Commandant-Brévard, derrière le commissariat. L'interpellation s'est déroulée sans encombre.

Placé en garde à vue, il repassera devant les juges

Le jeune homme a été placé en garde à vue. Il devrait être jugé pour évasion, demain, en comparution immédiate. Adam Zerouali, qui purge actuellement cinq peines de prison au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, pour des vols, est libérable en janvier 2019.

Mais il est également en détention provisoire pour une série de vols qui seront jugés en septembre. C'est dans ce cadre que le prévenu demandait aux juges la levée de sa détention provisoire. Il espérait ainsi reprendre le statut de « condamné définitif » au sein de la prison, ce qui lui aurait permis un régime d'incarcération plus favorable, avec des permissions de sortie.

Le substitut du procureur Mathieu Vernaudon avait requis le rejet de la demande. « Mon client était très respectueux lors de l'entretien que nous avons eu au dépôt, il n'était absolument pas agressif », confie l'avocate de la défense, M e Hakima Taleb.

Le Parisien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...