Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

samedi 20 août 2016

Réau - Le preneur d'otage à la prison bientôt jugé à Versailles

Le tribunal de grande instance de Versailles avait des allures de camp retranché, ce vendredi 19 août, indique le site Internet 78 actu. 

Le détenu de la prison de Réau avait pris en otage

Policiers armés de mitraillettes et équipés de protections lourdes à l’entrée…

Un détenu particulièrement dangereux devait être jugé. Il s’agissait d’El Kaled I. L’homme de 25 ans comparaissait pour une série de menaces, d’outrages et de violences commis notamment contre des surveillants de la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy.



Prise d’otage à la prison de Réau

Liens commerciaux :



L’individu n’est pas inconnu de la sphère judiciaire et médiatique. Le 30 avril dernier, il était l’un des trois détenus à avoir pris en otage un gardien à la prison de Réau, en Seine-et-Marne. Le Raid était intervenu. En fin de journée, une issue avait été trouvée. Les trois prisonniers avaient obtenu leur transfèrement. El Kaled I. avait été envoyé à Bois-d’Arcy.

Derrière les murs de la maison d’arrêt des Yvelines, il n’aurait pas eu une attitude des plus respectables.

C’est ce qui lui valait de comparaître une nouvelle fois devant le tribunal. Le 13 juin dernier, alors qu’il était à l’isolement dans le quartier disciplinaire, il s’était retranché en affirmant détenir des explosifs.

Le Raid était une nouvelle fois intervenu. Ce n’est que dans la soirée qu’il avait été ramené à la raison. Dans les jours qui ont suivi, l’homme a continué à s’en prendre aux surveillants. « En plus des injures et des menaces de mort, il a plusieurs fois jeté sur eux des bols d’urine », rapporte une source.

El Kaled I. ne sera pas jugé avant le 23 septembre, à Versailles. Face aux magistrats, il a expliqué ne pas avoir eu le temps de trouver un avocat. Le parquet s’était opposé à la demande de renvoi.

Depuis octobre 2014, il purge une peine de 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’un codétenu.

La République

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...