Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 11 août 2016

Valenciennes: sorti de prison début juillet, il y retourne pour cinq mois

Les « missiles » agacent fortement le procureur François Pérain qui n’hésite donc pas à traduire leurs lanceurs sous le régime de la comparution immédiate, et à requérir des peines lourdes.

Ainsi, ce Roubaisien écope de cinq mois de prison avec maintien en détention, alors qu’il n’était sorti de Lomprez que depuis un petit mois.

Le 7 août, il a été surpris par une patrouille et par les caméras de vidéosurveillance alors qu’il lançait deux objets dans l’enceinte de la prison, accompagné d’un mineur.



Les surveillants ont récupéré les deux « missiles » qui contenaient des téléphones.

Liens commerciaux :



Devant le tribunal, l’homme a expliqué avoir rencontré par hasard dans les rues de Valenciennes un ancien caïd de la maison d’arrêt.

Celui-ci lui aurait alors demandé, l’air menaçant, de lancer les deux missiles, préalablement emballés. De crainte, le jeune homme de 19 ans s’est exécuté, non sans vérifier d’abord qu’ils ne contenaient pas de drogue ou d’arme, d’après lui.

« J’aurais dû contacter la police », a-t-il concédé au tribunal, peu de temps avant de fondre en larmes.

Le procureur n’a cependant pas cru à son histoire, relevant que le mineur qui l’accompagnait décrit le commanditaire comme d’origines maghrébines tandis que le majeur parle d’une personne noire. « Il a encore ses copains en maison d’arrêt, a-t-il assuré. C’est devenu un phénomène généralisé. C’est inadmissible », avant de requérir une peine de cinq mois de prison avec mandat de dépôt. Le tribunal l’a suivi.

La Voix du Nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...