-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 29 novembre 2016

Extrait de sa prison, Salah Abdeslam refuse toujours de parler aux juges

Le seul membre encore en vie des commandos du 13 novembre a été extrait ce mardi matin de sa cellule de Fleury-Mérogis pour être entendu par des juges antiterroristes. Il a de nouveau gardé le silence.

Face aux juges qui enquêtent sur les attentats du 13-Novembre, Salah Abdeslam continue de se murer dans le silence. (Photo d'illustration)

Le seul membre encore en vie des commandos des attentats du 13 novembre 2015, Salah Abdeslam, a de nouveau rencontré des juges antiterroristes ce mardi, a appris L'Express de source proche de l'enquête, confirmant une information de l'AFP.



Salah Abdeslam a été extrait de sa cellule de Fleury-Mérogis au petit matin et son convoi, sous surveillance maximale, est parti vers 7h pour le palais de justice de Paris. Une source proche de l'enquête a indiqué à L'Express que le suspect a de nouveau refusé de répondre aux questions du magistrat antiterroriste.

Liens commerciaux :



Il n'a pas non plus sollicité l'assistance d'un avocat. C'est la ligne de conduite du Molenbeekois depuis plusieurs mois, faisant valoir son droit au silence.

Abdeslam se mure dans le silence

Ce que cherche notamment à savoir la justice, c'est si d'autres éventuels complices de l'attaque djihadiste de Paris et Saint-Denis, qui a fait 130 morts, sont encore dans la nature.

Depuis son transfèrement de Belgique vers la France le 27 avril, le suspect-clé de ce dossier garde le silence. Mi-octobre, ses avocats, le Français Frank Berton et le Belge Sven Mary avaient renoncé à le défendre, ayant "la conviction qu'il ne s'exprimera pas".

L'Express

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...