Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mardi 14 février 2017

À 71 ans, elle tente de rentrer en prison avec un portable

Une septuagénaire a été condamnée pour avoir essayé de faire parvenir un téléphone à un ami incarcéré à la maison d’arrêt d’Évreux.

La prévenue a commis les faits <br />à la maison d’arrêt (photo d’illustration)

Une femme de 71 ans, Thérèse, a été condamnée pour avoir tenté de faire passer un téléphone portable à la maison d’arrêt d’Évreux. Elle l’avait dissimulé dans son soutien-gorge...


Le 27 août dernier à 9 h, la prévenue – au casier judiciaire vierge – est en attente d’un parloir à la maison d’arrêt, pour rencontrer un ami écroué.

Liens commerciaux :



Avant d’y accéder, elle passe sous le portique de détection. À son premier passage il se déclenche, elle extrait alors un téléphone, qu’elle remet au surveillant. Celui-ci la fait repasser et il détecte à nouveau du métal. La septuagénaire se débarrasse alors d’un autre téléphone qu’elle sort de son soutien-gorge...

« Il me faut ce téléphone sur mon sein »

Si elle avait deux portables sur elle, c’était par ruse ; en déclenchant le portique une première fois, elle pensait pouvoir ensuite passer avec le deuxième appareil en toute discrétion. La mise en cause indique l’avoir rangé par mégarde.

À la barre, elle tente d’attendrir le tribunal en lui racontant cette curieuse histoire : « J’ai été opérée du cœur, alors il me faut ce téléphone sur mon sein. »

Devant l’incrédulité affichée par la présidente, elle ajoute : « C’est dans ma tête. »

Le représentant du parquet connaît la personne à qui la prévenue rendait visite, c’est lui-même qui la fait mettre sous les verrous...

Lire la suite sur Paris Normandie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...