-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

samedi 25 février 2017

Une nouvelle prison à Châlons en-Champagne

Châlons-en-Champagne va accueillir une nouvelle prison. Ce sera une maison d’arrêt de 200 places. Elle sera située à l’emplacement de l'ancienne caserne Corbineau.

Le garde des sceaux, Jean-Jacques Urvoas a officialisé, ce jeudi 23 février, les terrains retenus pour le plan encellulement individuel.


22 terrains ont été retenus pour la création de nouvelles prisons en métropole (à l’exception de l’Ile de France). Châlons-en-Champagne est l'une des villes qui a été choisie pour accueillir une maison d’arrêt de 200 places.

Liens commerciaux :



Elle sera créée à l’emplacement des friches de l'ancienne caserne Corbineau qui possède près de 33 hectares de terrain.

« C’est une bonne nouvelle pour Châlons que de pouvoir accueillir un nouvel établissement pénitentiaire, parce que c’est de l’activité économique, c’est de l’activité de construction, et c’est surtout de façon plus pérenne des emplois qui seront créés sur le territoire châlonnais. » a reconnu, au lendemain de l’annonce le maire, Benoist Apparu.

Pour Jean-Jacques Urvoas, si Châlons-en-Champagne a été choisie c'est clairement une question de coût : « Dans le budget 2017 nous avons 1 milliard 150 millions d’€ qui ont été prévu en autorisé d’engagements. Ce qui veut dire qu’à chaque fois que les collectivités nous proposaient des terrains gracieusement, voire les mettaient à notre disposition, voire s’assurer de la viabilisation, il y avait pour nous un a priori favorable. C’est la raison pour laquelle (…) nous avons choisi Châlons-en-Champagne, parce que là il y a une proposition intelligente de reconversion d’un site militaire après des départs de casernes. »

Châlons-en-Champagne possède déjà une maison d’arrêt. Construite en 1854 elle a actuellement une capacité d’accueil de 274 places. Cette future double présence pénitentiaire inquiète au niveau syndical : « La nouvelle est plutôt bien accueillie par les personnels.
La seule interrogation qui demeure c’est la situation de l’établissement actuel. Est-ce que l’ouverture d’une nouvelle structure sur Châlons ne va pas entraîner la fermeture de l’établissement qui est déjà en service ?...

Lire la suite sur France 3


couv-ebookcouv-ebook

couv-ebookcouv-ebook



couv-ebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...