Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

lundi 25 janvier 2016

Au centre pénitentiaire Pémégnan, les détenus ont la clé de leur cellule

Elle se porte au bout d’un lacet noué autour du cou, se garde au creux de la main ou vient se loger au fond d’une poche de pantalon.

Au centre pénitentiaire Pémégnan, à Mont-de-Marsan.

« Cette clé, ça change tout, témoigne Félix dans un couloir, toutes portes ouvertes, du centre pénitentiaire Pémégnan, à Mont-de-Marsan. Avec cette clé, j’ouvre et je ferme la porte de ma cellule moi-même, je peux me déplacer librement. En fait, c’est une sorte de semi-liberté en milieu fermé…»

Incarcéré depuis plus de cinq ans, cet ancien de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) arbore, ce vendredi 22 janvier, sourire et jolie paire de baskets bleues. « C’est un cadeau du centre pénitentiaire Pémégnan », explique-t-il fièrement.

Liens commerciaux :




Un cadeau pour bonne conduite prévu dans le cadre des « modules de respect », une nouvelle forme de détention inspirée du modèle espagnol « Respecto », testée depuis un an dans l’un des deux centres de détention de cette prison des Landes, et vouée à se développer dans toute la France.

Derrière l’enthousiasme de Félix, il y a un pari réussi.

Après un an de fonctionnement, cette réponse unique en France à un plan de lutte national contre les violences en prison offre « des résultats qui dépassent les espérances ». « C’est simple, en douze mois, il n’y a pas eu une seule violence physique sur les surveillants », se félicite Sophie Bleuet, directrice de l’interrégion pénitentiaire Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes.

Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...