Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mardi 26 janvier 2016

Aude - Le repris de justice assassiné au volant de sa voiture

L'homme abattu dimanche soir vers 19h30,sur un parking à Port-Leucate totalisait plus d'années de condamnation à de la prison que d'années de vie. Grâce. aux remises de peine. Son assassin a pris la fuite.

Les enquêteurs de la PJ de Perpignan ont travaillé toute la soirée et une partie de la nuit.  /photos DDM,JMG.

Dimanche soir, l'homme de soixante-cinq ans abattu dans la voiture qu'il venait de garer sur un parking d'une résidence de Port-Leucate a peut-être été victime d'un règlement de compte.

L'individu qui a ouvert le feu sur lui à plusieurs reprises (2, 3 ou 4) a visé la tête.

La portière était ouverte, l'homme cagoulé et ganté. Juste après son méfait, il a pris la fuite, d'abord à pied,franchissant la clôture de la résidence et par la suite, très probablement en voiture.Il pourrait avoir bénéficié de la complicité d'une deuxième personne, au volant d'un véhicule garé à proximité.

Liens commerciaux :




Dans un premier temps, la compagne du sexagénaire assassiné (âgée de 42 ans) a tenté de rattraper le meurtrier. Mais elle est revenue sur ses pas, pour s'occuper de son conjoint, donner l'alerte.

Secouristes et gendarmes sont arrivés en premier sur les lieux. Mais très vite, les militaires ont été relayés par le service régional de police judiciaire de Perpignan. L'autopsie du corps qui a commencé hier déterminera définitivement le nombre de coups de feu. Et l'analyse des balles apportera de précieux éléments aux enquêteurs.

«C'est une affaire dure, complexe» explique Frédéric Martinez, directeur de la PJ de Perpignan en charge du dossier. Dimanche soir, il a mobilisé tous ses effectifs pour chercher, centimètre par centimètre tout indice.10 enquêteurs, la police scientifique, des experts en révélation de traces numériques... «On travaille sur la personnalité de la victime. Aucune piste n'est privilégiée, on ouvre toutes les pistes, et on les fermera une à une».

Traduction : il va falloir chercher dans la vie de cet homme au passé judiciaire ultra chargé (65 ans d'âge, mais condamné six fois, pour meurtre, trafic de drogue, vol à main armée etc. pour un total de plus de 70 ans de prison théoriques ! Chercher pour savoir qui pouvait lui en vouloir autant et pourquoi. En tout cas, son dernier séjour en prison, dont il était sorti en mars 2015, c'était pour de la drogue.

Cet homme, Francis Fernandez, avait été traduit devant les Assises ou tribunaux notamment des Hautes-Pyrénées, de Seine-Maritime, ou encore de l'Aude. Et il ne va donc pas donc être simple pour les enquêteurs, de trouver le «bon ennemi» que le repris de justice assassiné s'est fait au cours des décennies passées. Le témoignage de la conjointe permettra probablement d'apporter quelques éléments, mais la PJ lance aussi un appel à témoins concernant la soirée de dimanche : tout témoin éventuel peut contacter le 06.08.47.95.28 .

La Dépêche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...