Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 28 janvier 2016

Nancy : la chute d’un champion de boxe accusé de viol

Champion du monde en 2013, chez lui, au Palais des Sports de Vandœuvre, le boxeur Ozkan Kuyruk a été placé en détention provisoire à Nancy. Il est suspecté de viol.

Ozkan Kuyruk est en détention provisoire .  Photo d’archives Anthony PICORE

Devant plus de 2 000 personnes massées dans le Palais des sports de Vandœuvre, Ozkan Kuyruk exulte, lève les bras au ciel. Sous une pluie de confettis. Nous sommes le 14 décembre 2013.

Après deux ans d’absence, ce talentueux boxeur du club Boxe française Vandœuvre (BFV) signe un retour étourdissant pour s’offrir une ceinture mondiale à domicile. Un titre en savate pro décroché face à l’Italien Andréa Rossi, terrassé par la technique et la puissance du Vandopérien alors âgé de 24 ans.

Liens commerciaux :




Une couronne planétaire ou la consécration pour ce jeune boxeur sacré champion de France à de multiples reprises et membre de l’équipe de France. Une progression régulière du « gamin » du quartier Vand’Est arrivé à la boxe dès l’âge de 8 ans avant de se hisser sur le toit du monde. Un palmarès qui ne doit rien au hasard.

Décrit comme « intelligent, sérieux et grand travailleur », le boxeur s’entraînait jusqu’à deux fois par jour. Avant de s’effacer peu à peu des rings. Pour apparaître sur la scène judiciaire. Ou la lente déchéance d’un champion d’exception.

Suspecté de viol, Ozkan Kuyruk, 27 ans, est désormais en détention provisoire depuis ce 22 janvier au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville après une garde à vue prolongée dans les locaux de la Brigade de protection sociale (BPS) de la Sûreté départementale de Nancy.

Confondu par son ADN

On lui reproche d’avoir abusé d’une jeune femme de 20 ans à bord de sa voiture. Les faits se sont déroulés le 13 janvier, peu avant minuit. Un groupe de filles passe la soirée au bowling de Nancy, un établissement qui jouxte le cinéma Kinépolis, dans le quartier Rives de Meurthe.

L’une des jeunes femmes décide subitement de rentrer chez elle, à pied, à trois kilomètres de là. Arrivée avenue de la Mothe à Nancy, la future victime est abordée par un automobiliste qu’elle ne connaît a priori pas.

Après insistance, elle consent à monter dans le véhicule et à s’asseoir côté passager. Mais le conducteur stoppe sa voiture un peu plus loin. Et contraint la jeune femme à lui pratiquer une fellation. Avant de la relâcher et de prendre la fuite. La victime dépose plainte le lendemain.

Extrêmement choquée, elle se voit prescrire une ITT de plus de huit jours par le médecin légiste.
Des prélèvements biologiques réalisés sur ses vêtements par la police technique et scientifique, vont permettre d’isoler de l’ADN qui va « matcher » dans la base avec celui de l’auteur présumé, Ozkan Kuyruk. L’intéressé a déjà eu maille à partir avec les services de police et de gendarmerie.

Présenté au parquet puis à un juge d’instruction, le suspect, éducateur sportif à la Ville de Vandœuvre, a été mis en examen pour viol. Des investigations se poursuivent dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire.

Vosges Matin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...