Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

vendredi 22 janvier 2016

Meaux-Chauconin : 50 surveillants devant la prison après la tentative d’assassinat

Une cinquantaine de surveillants se sont rassemblés devant la prison de Meaux-Chauconin, ce vendredi matin, dès 6 heures.

Meaux-Chauconin, ce vendredi à 8h45. Les collègues des deux surveillantes victimes d’une tentative d’assassinat dimanche, se sont rassemblés devant la porte du centre pénitentiaire sans en entraver le fonctionnement.

Ils entendaient montrer leur soutien à leurs deux collègues renversées volontairement par le conducteur d’une voiture sur le parking de la prison, dimanche matin. Une enquête, ouverte pour tentative d’assassinat, a été confiée à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire de Versailles.

« C’est une manifestation de soutien et une demande de sécurisation du périmètre pénitentiaire. Nous demandons que les personnes extérieures à la prison ne puissent pas pénétrer sur le parking du personnel. On entre ici comme dans un moulin », relate David Deruelle, délégué syndical de FO pénitentiaire.

Liens commerciaux :




Deux surveillantes avaient été blessées par l’accident de dimanche matin. L’une d’elle avait été admise aux urgences au Kremlin-Bicêtre dans un état préoccupant. Depuis, elle a été opérée et son état s’améliore. La seconde surveillante avait été blessée plus légèrement.

Les deux caméras du parking de la prison, dont une qui est un leurre et l’autre qui n’enregistre pas, n’avaient pas filmé la tentative d’assassinat. Personne n’a été interpellé pour l’heure. Le délégué Force ouvrière, indiquait jeudi que les choses allaient bouger dans ce domaine. « On m’a annoncé mardi que deux caméras, qui enregistreront, vont être installées. Dire qu’il aura fallu un drame pour obtenir ça », déplorait-il.

Comme prévu, la manifestation s’est déroulée dans le calme, pour cause d’état d’urgence. Les agents ont profité de cette mobilisation pour rappeler leurs conditions de travail difficiles : surpopulation carcérale, augmentation des agressions commises par des détenus, manque de personnel…

Le Parisien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...