Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 28 janvier 2016

Prise d’otage à la prison : le tribunal d'Alençon saisit Caen

Les faits se sont déroulés le 4 janvier au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe. Le tribunal s'est déclaré incompétent et saisit le pôle d’instruction criminelle.

Les faits se sont déroulés le 4 janvier. Et ont été filmés par les caméras de surveillance.

Un homme de 28 ans, détenu au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, s’est livré à des violences envers deux surveillants, le 4 janvier dernier.

L’un d’eux a été saisi au col, projeté au fond de la cellule et menacé de mort.

L’autre a été pris en otage, sous la menace d’une lame artisanale. Les deux surveillants n’ont pu se tirer de ce mauvais pas que grâce à l’intervention de leurs collègues.

Liens commerciaux :




Le tribunal correctionnel, qui jugeait ce dossier hier, s’est déclaré incompétent, appliquant strictement la loi. « En matière de séquestration, la libération peut être volontaire ou non volontaire, décrypte le procureur de la République, François Coudert. Dans ce cas précis, elle est non volontaire. Le tribunal a estimé qu’il s’agissait donc d’un crime, ce qui n’est plus de ressort de la correctionnelle. »

Le pôle d’instruction criminelle de Caen va donc être saisi. À l’issue de l’instruction, il choisira alors de faire passer l’affaire devant les assises, auquel cas le détenu encourra jusqu’à trente ans de réclusion, ou décidera que cette séquestration demeure du ressort de la correctionnelle. « Et l’affaire nous reviendrait dans douze ou dix-huit mois », estime François Coudert.

Ouest-france

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...