Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 21 septembre 2016

Faille judiciaire dans le cas d'un détenu nancéien

Un homme en détention provisoire avait obtenu le nom de ses geôliers à la suite d'une erreur informatique.

Un homme se trouvant en détention provisoire à Nancy pour tentative de meurtre a reçu par erreur la liste des noms de tous les gardiens qui l'ont surveillé.

Il s'était violemment opposé à un changement de cellule. Il avait donc commis une faute et devait être sanctionné.



Pour cela, il avait été placé au quartier disciplinaire et il devait comparaître devant la Commission de discipline.

Liens commerciaux :



La veille de cette audience, pour préparer sa défense, l'administration pénitentiaire lui remet un dossier : quelques feuilles qui contiennent les observations faites sur lui. Un document en principe anonyme, mais pas dans ce cas-ci.

Les noms et les prénoms de la dizaine d'agents ayant surveillé le détenu y figurent noir sur blanc. L'homme s'est alors empressé de recopier ces noms dans des livres retrouvés dans sa cellule sans que l'on sache vraiment ce qu'il voulait en faire.

Pour l'administration pénitentiaire, il s'agit d'un bug informatique, mais potentiellement très inquiétant vu le profil du détenu. Lors d'un récent séjour au quartier d'isolement, il a partagé la cellule du frère d'un des tueurs du Bataclan et son agressivité s'est décuplée.

RTL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...