Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

vendredi 30 septembre 2016

Quelques heures après le débrayage, deux surveillants agressés par un détenu

Ce jeudi matin, les surveillants pénitentiaires de la maison centrale de Vendin-le-Vieil ont répondu à un appel national et ont débrayé pour exprimer leur crainte que le climat dans les prisons ne se tende davantage. 

En réponse à un appel national, les surveillants pénitentiaires ont débrayé 15 minutes.

Une agression en fin de matinée est venue renforcer ces craintes.

Chaude ambiance à la prison de Vendin-le-Vieil ce jeudi.



En début d’après-midi, on apprenait l’agression de deux surveillants par un détenu. Ce dernier aurait semble-t-il asséné un coup de tête à l’un et des coups de poing à un autre. Au motif, de source syndicale, du report d’un rendez-vous extérieur.

Liens commerciaux :



Cette agression intervient dans un contexte particulièrement tendu. A plusieurs reprises déjà, les surveillants de la maison centrale se sont mobilisés contre leur hiérarchie qu’ils accusaient, notamment, de laxisme.

Ce nouvel incident est survenu quelques heures après un débrayage des surveillants. Ce jeudi matin en effet, les surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil ont débrayé l’espace d’un quart d’heure et n’ont pris leur poste qu’à 7 h 15. L’UFAP annonce un taux de 100 % de mobilisation dans la prison de Vendin, en réponse à l’appel national des syndicats du personnel pénitentiaire.

En ce jour de présentation du budget au ministère de la Justice, le syndicat entend dénoncer une gestion archaïque ou encore la politique laxiste de leur administration à l’endroit des détenus. «  Là, on est en danger. Un des moments les plus chauds en 16 ans de carrière, raconte un surveillant et représentant syndical. On n’a pas peur d’aller travailler. On a peur qu’il se passe un drame.  »

En réponse, les surveillants pénitentiaires se seraient vus sanctionnés par leur hiérarchie, précise ce même surveillant, avec le retrait d’un jour de paye. En fin de matinée, la sanction était levée, annonçait cette même source syndicale.

La Voix du Nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...