Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 22 septembre 2016

Prison d'Alençon-Condé. Tony Meilhon met le feu à sa cellule

Le meurtrier de Laëtitia Perrais a mis le feu à son matelas, mercredi 21 septembre, dans la soirée, au centre pénitentiaire d'Alençon - Condé-sur-Sarthe. 

Tony Meilhon, détenu au centre pénitentiaire d'Alençon - Condé-sur-Sarthe depuis le printemps 2016, a mis le feu à sa cellule, mercredi 21 septembre 2016.

Intoxiqué par la fumée, il a été conduit à l'hôpital d'Alençon puis placé en cellule de protection d'urgence.



Mercredi 21 septembre 2016, un peu après 19 h 30, un surveillant du centre pénitentiaire d'Alençon - Condé-sur-Sarthe, posté dans l'un des miradors de l'établissement, voit une épaisse fumée sortir de la fenêtre d'une cellule. Il lance l'alerte.

Liens commerciaux :



Une première équipe intervient : la fumée ne sort pas encore sur la coursive mais la porte de la cellule est chaude et l'œilleton bouché. Le détenu refuse de sortir.

Un plan incendie est déclenché. Une équipe de surveillants parvient à sortir le détenu, cloîtré dans sa cabine de douche. Il s'agit de Tony Meilhon, condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Laëtitia, près de Pornic, en janvier 2011. Il est incarcéré au centre pénitentiaire d'Alençon - Condé-sur-Sarthe depuis le printemps 2016.

Mercredi, il a mis le feu à son matelas, à l'aide d'un briquet, pour obtenir du tabac. La fumée qui se dégage est très toxique. Les surveillants parviennent à le sortir rapidement. « Il était sonné, raconte Emmanuel Guimaraes, secrétaire local Force ouvrière du centre pénitentiaire. Sans l'intervention rapide des surveillants, il aurait pu mourir. » Sa cellule, elle, est totalement détruite.

Tony Meilhon est vu par le médecin du centre pénitentiaire puis conduit à l'hôpital d'Alençon pour des examens supplémentaires. « Il est rentré dans la nuit et a été placé en cellule de protection d'urgence. Une cellule lisse où il ne peut pas intenter à sa vie. »

Ouest-france

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...