Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

dimanche 22 janvier 2017

«La déradicalisation des jihadistes passe par des remises en question»

L’Union des citoyens musulmans du Pas-de-Calais participe à de multiples actions multiconfessionnelles, et est très engagée dans la lutte contre l’intégrisme.

Mohamed Bentefrit

À ce titre, Mohamed Bentefrit, son président, a été invité à rencontrer des détenus de la prison de Villepinte en région parisienne.


Vous serez la semaine prochaine à la prison de Villepinte pour y rencontrer des détenus. Expliquez-nous le contexte de cette rencontre.

Liens commerciaux :



« À l’intérieur de la prison, un collectif de détenus avait été créé en 2015, en majorité des musulmans mais pas exclusivement. C’était une initiative prise après l’attentat commis dans les locaux de Charlie Hebdo.

Les amalgames étaient tels après les événements que les prisonniers avaient voulu faire savoir qu’ils ne cautionnaient en rien cette tuerie et que le simple fait d’être musulman ne faisait pas d’eux des jihadistes potentiels. Par l’intermédiaire du SPIP (service pénitentiaire d’insertion et de probation), ils ont contacté l’UCM 62 car ils avaient eu vent de l’initiative prise le soir de Noël 2015 avec la communauté catholique de Lens. Ils nous ont demandé de participer à une première rencontre interconfessionnelle en compagnie d’un représentant de la communauté juive et un autre de la communauté chrétienne. »

– Parmi eux trouve-t-on des profils de jihadistes ?

« Non justement. Et c’est précisément là toute l’ampleur de la tâche à savoir trouver les mots, une attitude commune, un moyen d’éviter que la propagande puisse se répandre au sein de la prison où effectivement certains autres détenus ont le profil pour tomber dans le terrorisme. Le danger guette à chaque instant et il faut absolument agir. Le collectif est conscient de cette priorité. Il a besoin de conseils. »

– Vous êtes spécialiste des textes du Coran. Comment expliquez-vous que les propos du prophète Mahomet soient à ce point interprétés de manières différentes ?

« Dans la réalité, ceux qui n’ont pas envie d’être convaincus ne le seront jamais. Ils sortent absolument toutes les phrases de leur contexte. Un retour en arrière est impossible ou presque. Le plus important c’est de travailler en amont, beaucoup plus en amont et dans toutes les directions. Quitte à provoquer des vraies remises en question dans les communautés. Chez nous par exemple, il faut impliquer les gens et pas seulement à la mosquée. Il faut sans cesse lutter contre le développement des idées extrémistes. Les jihadistes fuient le débat. Ils en ont peur. Ils seraient coincés et ils le savent. »

Et ailleurs alors ?

« Je suis persuadé que l’Etat doit réfléchir autrement sur la question de la religion, des religions à vrai dire. Il faut débrider le dialogue et les habitudes prises depuis toujours. Un exemple révélateur parmi tant d’autres, celui de Tariq Ramadan qui a été diabolisé dans l’opinion publique alors qu’il a pignon sur rue à l’étranger et que l’on considère qu’il pose les bonnes questions, qu’il est un rempart contre le terrorisme. Dans la communauté, beaucoup estiment que c’est un rejet de plus. C’est ce genre de détail qui crispe et qui fait croire aux musulmans qu’ils sont rejetés quoi qu’ils fassent. C’est une graine de violence qui peut se développer. Une autre graine de discorde, c’est la façon dont les chaînes d’infos matraquent les sujets à longueur de temps sur les problèmes dans la communauté musulmane. Ils ne font que la crisper davantage. Jour après jour. Et nous derrière, on a beaucoup de mal à faire baisser les tensions. »

– Vous retournerez à la prison de Villepinte ?

« Oui, c’est déjà envisagé et là, je devrai sans doute rencontrer des jihadistes. Cela ne sera pas facile mais il ne faut négliger aucune piste, aucun dialogue pour en finir avec la violence. »

A propos de l’UCM 62

L’union des citoyens musulmans du Pas-de-Calais (UCM 62) est sans aucun doute l’une des associations les plus active dans le secteur de Lens et dans l’ensemble du Pas-de-Calais, sur le front du dialogue entre les communautés...

Lire la suite sur La Voix du Nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...