Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

vendredi 20 janvier 2017

Menaces de mort: six ans de prison supplémentaires pour un détenu de Condé sur Sarthe

Un détenu du centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe, près d'Alençon (Orne) qui devait sortir de prison le 5 janvier 2023 a été condamné ce jeudi 19 janvier 2017 à six années de prison supplémentaires, pour outrages et menaces de morts, envers une juge et le Procureur de la République d'Alençon.

Menaces de mort: six ans de prison supplémentaires pour un détenu de Condé sur Sarthe

Six années de prison supplémentaires: c'est la condamnation du tribunal correctionnel d'Alençon (Orne) ce jeudi 19 janvier 2017, envers un détenu du centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe, incarcéré en 2012 et qui devait sortir de prison le 5 janvier 2023.


Une condamnation pour outrages et menaces de morts, envers une magistrate et le Procureur de la République d'Alençon.

Jean-Christophe Martel est un habitué

Liens commerciaux :



C'est la neuvième fois que le détenu est condamné pour des menaces qui n'en finissent plus d'allonger son maintien en détention. Cette fois, il comparaissait pour six outrages perpétrés au fil de l'année 2016: "tu mérites une balle dans la tête, tu mérites la mort" a-t-il écrit à une magistrate.

Ou encore: "il est préférable que je ne sorte pas de prison, sinon le sang coulera". Je vous passe le détail des autres menaces, au vocabulaire que la décence ne nous permet pas de reproduire ici…

Veut-il rester en prison?

Lorsque la présidente du tribunal lui fait remarquer "votre comportement laisse penser que vous ne voulez pas sortir de prison?", il s'énerve: "vous êtes les laquais d'un système pourri, c'est une position politique que je prends, je n'ai rien à foutre de la liberté dans votre République corrompue". Délire ou pas, le détenu part alors dans une explication où il explique détester les magistrats qui sont responsables de la mort de policiers, car ils ont libéré trop rapidement des criminels.

Incarcéré jusqu'en 2029

Avec plus d'une dizaine de mentions à son casier judiciaire, l'homme est bien connu de la justice.

Lire la suite sur Tendance Ouest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...