-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 6 janvier 2017

Nos prisons sont-elles trop vétustes ?

Jean-Jacques Urvoas affirme que les prisons françaises sont trop vieilles et trop vétustes. S'il se trompe sur le premier point, il a bien raison pour le second.

Le ministre de la Justice s’attaque à la vétusté des prisons. L’insalubrité d’un grand nombre d’établissements indigne Jean-Jacques Urvoas. On sait que les rats pullulent à la prison de Fresnes. Le ministre veut passer à l’action. "70% de nos prisons ont été construites au 18ème siècle !", affirme-t-il.


C’est vrai ou c’est faux ?

C’est faux. Le parc est ancien, mais pas tant que ça : 3 prisons, exactement, sur un total de 186, ont été construites avant 1800, la plus ancienne à Charleville-Mézières, 1620, elle compte 59 places. Il y a aussi celles de Gap, de Versailles, qui ont rénovées évidemment.

Liens commerciaux :



Et si les deux tiers des établissements pénitentiaires en France sont bien centenaires, c’est à dire qu’on les a construits avant 1920, ce ne sont pas les plus importants. En fait près de 60% de la capacité carcérale, des cellules, sont dans des établissements qui ont moins de 30 ans.

Et est-ce qu’on a une idée du niveau d’entretien de ces bâtiments ?

Il est insuffisant, Jean-Jacques Urvoas a raison : on a longtemps délaissé la maintenance des sites pénitentiaires dont certains sont extrêmement dégradés, du salpêtre sur les murs, des suintements. Au 31 août, selon le ministère de la justice, 35% des cellules, c'est énorme, pouvaient être considérées comme vétustes.

La raison, c’est un défaut chronique d’investissement. Selon l’administration pénitentiaire, il aurait fallu 21 millions d'euros de plus par an depuis 15 ans pour entretenir les locaux. Jean-Jacques Urvoas annonce un effort de 160 millions cette année contre 110 millions les années précédentes. Il s'en glorifie, mais attention, c'est un effort modeste, le minimum nécessaire, pour maintenir à niveau l’existant.

Enfin il paraît incroyable qu'on ne trouve pas les budgets pour refaire ces cellules. 

Ce n'est pas qu'une question de budget. Quand 2.000 détenus s'entassent dans des prisons prévues pour 1.000 forcément, tout se dégrade, c'est ce qui se passe à Fresnes. Et pendant les travaux, il faut aussi reloger les détenus.

Donc la seule solution, c'est de construire plus de places. Ce que demande depuis des années Jean-Jacques Urvoas. Ce n'était pas à la mode sous Christiane Taubira. Aujourd’hui le ministre a été entendu, peut-être un peu tard.

Europe 1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...