-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

lundi 2 janvier 2017

Terrorisme : un jihadiste français écope de 10 ans de prison

Nicolas Moreau, un jihadiste français de 32 ans passé par les rangs de Daesh, a été condamné à la plus lourde peine jamais prononcée pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Une voiture de police (illustration).

C'est une peine exemplaire dont a écopé Nicolas Moreau ce lundi 2 janvier. Il a été jugé pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste par le tribunal correctionnel de Paris qui lui a attribué une peine conforme aux réquisitions : dix ans de prison avec une période de sûreté des deux tiers.


Cet ancien marin-pêcheur de 32 ans, né en Corée puis adopté à quatre ans par une famille française, a sombré dans la délinquance après le divorce de ses parents adoptifs, se convertissant à l'islam en prison, où il a passé cinq années, notamment pour des vols avec violences.

Liens commerciaux :



Il est ensuite resté près d'un an et demi, entre janvier 2014 et juin 2015, dans les rangs de l'organisation Daesh, en Irak et en Syrie, ouvrant même pendant trois mois un restaurant à Raqa, fief de Daesh en Syrie, grâce à son "butin de guerre".

Mise en garde contre une "lourde peine"

Lors de l'audience, il avait assuré avoir rompu avec l'organisation terroriste, qu'il qualifiait de "secte", mais estime qu'il n'avait pas "porté préjudice à la France" en partant combattre au Levant. Il avait aussi critiqué les "excès de Daesh", évoquant surtout le "bourrage de crâne" et les tortures pratiquées par Daesh.

Le jihadiste avait également assuré au tribunal vouloir se ranger, mettant toutefois en garde contre "une lourde peine" : "Cela va être plus dur de me réinsérer. Je reprendrai les armes", avait-il affirmé.

Le frère de Nicolas Moreau, Flavien, avait été le premier jihadiste condamné au retour de la Syrie, en novembre 2014, après y avoir passé quelques mois. Selon les autorités françaises, environ 700 Français se trouvent actuellement en Irak et en Syrie dans les rangs de Daesh, notamment à Mossoul, que les forces irakiennes essaient de reconquérir, et à Raqqa.

RTL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...