-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 5 janvier 2017

Un évadé toque à la prison de Béthune pour y suivre une formation

Evadé depuis 17 mois, un jeune Nordiste de Wattrelos a mis fin à sa cavale en se présentant à la prison de Béthune (Pas-de-Calais) pour y suivre une formation qui l’intéressait…

La prison de Béthune.

Quand un évadé demande lui-même à réintégrer la prison. C’est la drôle de situation qui s’est produite à la maison d’arrêt de Béthune, mardi matin.


Un jeune Wattrelosien s’est présenté dans ce centre pénitentiaire du Pas-de-Calais après 17 mois de cavale, raconte La Voix du Nord. Il souhaitait finir d’y purger sa peine car il avait repéré sur Internet une formation délivrée par le centre et qui l’intéressait.

En fuite pour rester avec sa mère

Liens commerciaux :



L’homme, âgé de 26 ans, était en fuite depuis le 2 août 2015. Il n’avait pas réintégré sa cellule à Meaux, en Seine-et-Marne, après une permission de sortie de deux jours pour aller voir sa mère, malade.

Il comparaissait, mercredi, devant le tribunal de Béthune pour répondre de ses actes. Le jeune homme a avoué que son évasion était liée à l’état de santé de sa mère qu’il voulait soutenir jusqu’à ce qu’elle soit guérie. Il a été caché par sa famille durant tout ce temps.

Après l’évasion, la formation

Il a également expliqué qu’il avait sonné à la maison d’arrêt béthunoise, car il voulait préparer sa sortie de prison. « Je me suis renseigné sur Internet sur ce qu’il y avait comme formation. A Béthune il y a de la maçonnerie et de l’électricité, ça m’intéresse », a-t-il précisé.

Incarcéré depuis l’âge de 19 ans, notamment après une condamnation à 6 ans de réclusion par la cour d’assises des mineurs, le jeune Nordiste a écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme supplémentaires. Il sera bel et bien incarcéré à la prison de Béthune, selon ses vœux. « Y a-t-il un risque d’évasion ? », lui a demandé la présidente. Il a juré que non.

20 Minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...