Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mardi 10 janvier 2017

Affaire Fiona: Cécile Bourgeon pourrait sortir de prison dès ce mardi

La demande de remise en liberté de la mère de Fiona va être examinée, ce mardi, par la cour d’appel de Riom (Puy-de-Dôme)…

Riom (Puy-de-Dôme), le 14 novembre 2016. Cécile Bourgeon sort du fourgon pénitentiaire pour rejoindre la cour d'assises où elle est jugée pour la mort de sa fille, Fiona, en 2013.

Depuis son procès devant les assises, ses cheveux ont viré du blond au brun. Le souhait de Cécile Bourgeon n’a, lui, pas varié d’un iota. « Je veux être auprès de ma mère et de mon beau-père à Perpignan (Pyrénées-Orientales) », a répété la mère de la petite Fiona lors d’une audience qui s’est tenue à Riom (Puy-de-Dôme), le 27 décembre.


Acquittée du chef de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » de sa fillette de 5 ans, Cécile Bourgeon pourrait sortir de la prison de Lyon-Corbas (Rhône) dès ce mardi.

Liens commerciaux :




« Tous les voyants sont en effet au vert pour elle », soupire Charles Fribourg, l’avocat de Nicolas Chafoulais, le père de Fiona qui ne sait toujours pas comment sa fille est morte, en 2013, ni où elle est repose aujourd’hui.

Elle a déjà purgé les deux tiers de sa peine

Simplement condamnée à cinq ans de prison ferme pour quatre délits dont la « non-assistance à personne en danger », Cécile Bourgeon a déjà purgé les deux tiers de sa peine – 40 mois – en détention provisoire. Au regard des réductions automatiques de peine, elle est donc libérable dès aujourd’hui.

« Je pense que c’est important que Cécile Bourgeon sorte de prison afin que les choses s’apaisent enfin, estime Renaud Portejoie, l’un de ses avocats. Même si je m’attends inévitablement à ce que les critiques fusent durant quelques jours… »

« Mon rêve, c’est d’avoir une famille nombreuse… »

Insultée et même menacée par une partie du public, la mère de Fiona avait été la cible de plusieurs pétitions à l’énoncé du verdict rendu par la cour d’assises de Riom. Lors de l’audience, elle avait expliqué froidement qu’elle avait le sentiment de « perdre son temps en prison », son rêve étant « d’avoir une famille nombreuse », sans parvenir à éclaircir les circonstances de la mort de sa fillette.

Cette affaire fera l’objet d’un nouvel examen...

Lire la suite sur 20 Minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...