-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 13 janvier 2017

"Je n'ai pas honte" : la lettre de Salah Abdeslam à une admiratrice

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre 2015, à Paris, s'est confié par écrit dans une lettre adressée à une femme qui lui envoie des courriers en prison, lettre dont le quotidien français Libération publie des extraits vendredi.

La lettre de Salah Abdeslam à une admiratrice

C'est en tout cas l'avis du juge Christophe Teissier, qui a décidé d'en saisir une copie, l'estimant "utile à la manifestation de la vérité".


Surveillé par caméra 24h/24h, Salah Abdeslam a le droit de recevoir et d'écrire du courrier mais tous ses échanges sont ouverts et lus par l'administration pénitentiaire et les juges d'instruction.

Liens commerciaux :



Ce sont les seuls mots de Salah Abdeslam dont dispose la justice aujourd'hui. Dans un premier temps, Salah Abdeslam affirme ne pas avoir peur de ce que le sort lui réserve et semble avoir déjà été préparé à toutes les invectives dont il fait actuellement l'objet.

"Tu es sincère alors je vais l'être aussi, si je te demande les intentions de ta démarche c'est pour m'assuré que tu ne m'aime pas comme si j'étais une "star ou une idole" parce que je reçois des courriers comme ca et je ne cautionne pas cela car le seul qui mérite d'être adorer c'est Allah, Seigneur de l'univers".

Selon Libé, Salah Abdeslam est destinataire de nombreux courriers - notamment des prétendantes - mais n'aurait répondu qu'à cette femme, dont la dernière missive émane d'une poste de Côte-d'Or.

Parmi lesquels, on compte des déclarations d'amour de femmes désirant porter son enfant ou encore des lettres d'avocats louant leurs services, mais aussi des écrits de catholiques l'interrogeant sur sa foi.

La circulaire du 14 avril 2011, ainsi que l'article 8 de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), fixe en effet une série de droits pour les détenus placés à l'isolement - ce régime n'étant pas une sanction disciplinaire - dont celui à la correspondance.

Cette lettre est particulièrement importante dans la mesure où elle dévoile la pensée intime du terroriste, après un long mutisme qui a obligé ses avocats Frank Berton et Sven Mary à renoncer à sa défense.

"Mais dans une lettre, non datée, versée au dossier d'instruction le 11 octobre, il se montre pour la première fois assez disert", écrit "Libération", qui en publie in extenso certains extraits, fautes d'orthographes comprises. N'écoute pas les gens mais plutôt les paroles de ton seigneur.

Telerouteinfo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...