-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

lundi 27 mars 2017

Besançon - Il craint ses codétenus et s’évade

Le prévenu, actuellement incarcéré à Besançon, comparaît pour n’être pas rentré à la prison de Bourg-en-Bresse le 13 septembre dernier, après avoir bénéficié d’une permission de sortie pour préparer sa réinsertion.

Il devait être libéré et bénéficier d’un aménagement de peine deux mois plus tard. Sa cavale l’a mené dans la préfecture du Doubs. Il a réussi à se dissimuler à son domicile, avec ses enfants, jusqu’au 17 février dernier. Le jour en question, des policiers l’identifient dans la rue. Il est interpellé.


« Je sais que j’ai mal agi », explique-t-il à Alexis Pernot, le président du tribunal. « Mais j’avais peur de mes codétenus. Ils m’avaient demandé de rapporter des stupéfiants après ma sortie, sinon ils s’en prendraient à ma famille. » Une version confirmée par Camille Ben Daoud, son avocate. Elle reprend aussi toutes les démarches que l’épouse a entreprises pour aider son mari.

« Il ne s’est pas évadé par caprice »

Liens commerciaux :



« À chaque fois qu’elle le voyait au parloir, elle voyait bien qu’il était à bout. Le prévenu a même demandé à être placé en isolement. Elle a déposé de multiples plaintes à l’administration pénitentiaire. Mon client a voulu échapper à la peur. Il ne s’est pas évadé par caprice. »...

Lire la suite sur L'Est Républicain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...