-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 10 mars 2017

Une arme à feu dans la prison du Havre ? Une fouille organisée dans les cellules

Dans la nuit du 8 au 9 mars 2017, un détenu de la prison du Havre a contacté le 17 pour signaler la détention d'une arme à feu par un autre détenu. Une fouille a été lancée.

Une fouille complète du centre pénitentiaire du Havre a été réalisée, jeudi 9 mars 2017, pour tenter de retrouver l'arme à feu. (Photo archives ©LB/Normandie-actu)

Une fouille générale des cellules du centre pénitentiaire de Saint-Aubin-Routot, près du Havre (Seine-Maritime), a été lancée dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mars 2017. Un détenu avait contacté la gendarmerie, pour signaler la détention d’une arme à feu par un co-détenu.


Une trentaine d’agents rappelés

Liens commerciaux :



L’appel du détenu est survenu vers 4h30 du matin, entraînant une intervention rapide d’une équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS), et d’une trentaine d’agents pénitentiaires, rappelés pour effectuer une fouille.

Selon la CGT pénitentiaire du Havre, le détenu qui a contacté la gendarmerie « s’est présenté en donnant son nom », précisant que le détenteur de cette arme « comptait s’en servir à l’ouverture de la cellule ». Le détenu aurait également nommé la personne soupçonnée.

Dans cette histoire, il est regrettable d’attendre ce genre de situation pour faire des fouilles générales, commente le syndicat, ajoutant cependant que « la réactivité a été exemplaire, car tout a été mis en oeuvre promptement ».

Fouille complète du bâtiment

Une fouille complète du bâtiment a été effectuée dans la matinée. En milieu de journée, jeudi 9 mars, les résultats de cette fouille n’étaient pas connus.

La CGT pénitentiaire du Havre s’appuie sur cette intervention pour rappeler ses principales revendications avec notamment la demande d’une « hausse de l’organigramme ». Objectif : disposer de plus d’agents au sein de ce centre pénitentiaire, et obtenir une augmentation des salaires.

Normandie Actu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...