Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 23 mars 2017

Ile-de-France: Du personnel de prison marche avec un mulet pour combattre les cancers de l’enfant

Depuis lundi et jusqu’à vendredi, du personnel pénitentiaire marchent en Ile-de-France, de prison en prison, pour soutenir la recherche contre les cancers de l’enfant. Une première pour ce corps de métier…

Les personnels pénitentiaires soutiennent la recherche sur les cancers de l'enfant, en marchant avec un mulet

Ils marchent depuis lundi matin et n’entendent rien lâcher. « C’est fatigant mais ça reste un petit don de nous pour une grande cause », s’exclame Cédric, 42 ans, surveillant à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy (Yvelines).


Comme lui, ils sont une trentaine ce mercredi, regroupés quelques instants sur le parking de la gare de Bièvres dans l’Essonne. Une pause bien méritée.

Une marche pour lutter contre le cancer des enfants

Liens commerciaux :



Jusqu’à vendredi soir, les personnels de l’administration pénitentiaire marchent sur les chemins et les routes franciliennes, pour soutenir la recherche contre les cancers de l’enfant. En France, un enfant sur 440 sera atteint d’un cancer avant l’âge de 15 ans, selon l’Institut de veille sanitaire, et malgré d’importants progrès, 25 % d’entre eux ne survivront pas.

Alors pour sensibiliser et récolter des fonds pourl’association « L’Etoile de Martin », les surveillants pénitentiaires et autres administratifs, parcourent actuellement 100 kilomètres à travers 29 villes, quatre départements, avec 5 grandes étapes reliant les établissements pénitentiaires franciliens (maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, centre pénitentiaire de Fresnes, maison d’arrêt de Bois d’Arcy, maison Centrale de Poissy et une arrivée à la direction de l’administration pénitentiaire d’Aubervilliers)

Accompagnés de Mario, le mulet

Pour assurer les sept heures de marche quotidiennes comme ce mercredi, ils sont accompagnés de bénévoles de l’association « Osons les défis » et peuvent également compter sur l’appui de l’association « L’Etoile de Martin » et de sa star : Mario, un mulet poitevin « pesant 700 kilos », précise Jean Poitevin, muletier et bénévole. « Et il va vite, c’est dur de le suivre », rigole Cédric.

A chaque arrêt dans des établissements pénitentiaires, des activités sont proposées afin de sensibiliser les personnels à la cause et récolter des fonds pour soutenir la recherche. La démarche est la même sur la route, avec en plus, l’envie de casser les clichés sur le personnel de prison pour qui l’engagement associatif et de solidarité est une première.

« Aussi un moyen de redorer un peu notre blason »

« Il y a un double objectif : Donner un coup de projecteur sur le cancer pédiatrique et un autre sur les professions pénitentiaires. C’est une belle mobilisation en dehors des murs », détaille un fonctionnaire du ministère de la Justice, aussi présent lors de cette marche. Cédric, lui, se réjouit de ce double enjeu.

« Cette marche est principalement pour les enfants mais aussi un moyen de redorer un peu notre blason », lâche le surveillant. « Nous entendons toujours des choses négatives sur notre métier. Au moins sur la route, les gens nous posent des questions. Nous répondons et certains repartent avec une autre image », se félicite celui qui veut désormais aller plus loin.

« Je suis encore plus fier d’appartenir à cette administration qui s’engage. Nous avons besoin de ces grandes causes », dit-il. Selon lui, « il faut continuer au niveau local, régional et national, pour montrer que nous sommes des humains, que nous avons du cœur et que nous pouvons être touchés. »

20 Minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...