-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 14 mars 2017

Prison : le garde des Sceaux à la Talaudière mercredi. Pour faire des annonces ?

Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice, sera à la Talaudière ce mercredi. Un rendez-vous inscrit sans plus de détail à son agenda, mais difficile d'imaginer une simple visite de courtoisie.

Il y a eu plusieurs manifestations à Saint-bonnet les Oules, le site qui devrait remplacer la Talaudière.

Un ministre sera donc en visite dans la Loire mercredi. Jean-Jacques Urvoas, le garde des Sceaux, se rendra à la Talaudière, commune où se trouve l'actuelle prison du sud de la Loire. Le dossier de sa remplaçante pose problème depuis plusieurs mois.


Fin janvier, tout semblait clair. Malgré les oppositions et les manifestations très fortes du côté de Saint-Bonnet les Oules, le site était privilégié par la Préfecture. Mais Jean-Jacques Urvoas a en partie rabattu les cartes en février en reconnaissant des approximations dans le dossier.

Liens commerciaux :



Ce weekend il y a encore eu une manifestation des opposants au projet de Saint-Bonnet les Oules. Quatre cent personnes ont marché jusque la préfecture. Une petite délégation a été reçue pour une nouvelle fois faire remonter ses oppositions au ministère.

Une visite sur le site de Saint-Bonnet les Oules ?

L'association "Non à la prison" qui a appris la venue du ministre ce lundi matin l'invite à se rendre sur le site de Saint-Bonnet les Oules. Son président Éric Bayard a bon espoir de le voir répondre favorablement : "Pour moi, il vient se rendre compte de la situation.
Je pense que c'est un homme de terrain et que finalement il voit que cette histoire a été malmenée depuis le début. Il vient peut-être remettre de l'ordre après notre rencontre avec le préfet et tous les arguments qu'on a pu avoir. C'est peut-être remonté à ses oreilles et finalement il se dit peut-être qu'il faut éteindre l'incendie en disant "écoutez effectivement ce que vous me dites, c'est réel et après je veux prendre ma décision selon ce que j'aurais pu voir".

France Bleu

3 commentaires:

  1. Depuis les élus de la Loire ont demandé un délai de réflexion, des sites préalablement validés par le ministère ont disparu des études, aucune étude sérieuse n'a d'ailleurs été menée depuis (comme le reconnaît le Ministre lui-même!), comment la population pourrait alors admettre une décision 'arrangée" entre simples initiés ?

    RépondreSupprimer
  2. Il y a des villes et villages qui souhaiteraient avoir sur leur terre du travail. La venue d'un centre pénitentiaire, que cela soit sous la forme d'un CD, MA, Centrale ou mixte serait la bienvenue.

    RépondreSupprimer
  3. Je partage cette opinion mais on préfère assister et ne pas réfléchir de la sorte. Honte à nos décideurs sensés nous représenter!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...