-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

lundi 20 mars 2017

Le « mécontentement » du président du tribunal de Lisieux

Ce lundi 20 mars 2017, le tribunal correctionnel de Lisieux aurait dû juger en comparution immédiate, pour vol aggravé en récidive, un Lituanien de 19 ans. Faute d’escorte, il a fallu recourir à la visioconférence.

Ce lundi 20 mars 2017, le tribunal correctionnel de Lisieux aurait dû juger en comparution immédiate un Lituanien de 19 ans. Faute d’escorte, il a fallu recourir à la visioconférence.

L’administration pénitentiaire qui est normalement chargée de l’escorte, a refusé d’amener le jeune homme, arrêté par la police, vendredi 17 mars 2017, après avoir volé à Intermarché pour plus de 1 000 € de cosmétique. La gendarmerie aussi.


C’est donc en visioconférence depuis la maison d’arrêt de Caen que le prévenu a été interrogé, lundi 20 mars.

Liens commerciaux :



« Cette situation provoque notre mécontentement. Nous sommes confrontés à ce double refus. Cela nous oblige à recourir à la visioconférence.

Mais celle-ci n’est qu’un pis-aller dont on ne peut se satisfaire », a déclaré le président du tribunal correctionnel de Lisieux, Lionel Da Costa Roma.

Ce dernier a rappelé qu’il y a quelques semaines, faute d’escorte et à cause d’une visioconférence qui n’a pas fonctionné, « le tribunal avait dû remettre en liberté un prévenu » .

Ouest-France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...