-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 31 mars 2017

Série d'agressions de surveillant à Bois d'Arcy: "La prison est une poudrière"

La maison d'arrêt de Bois d'Arcy a connu une escalade d'agressions de surveillant par des détenus ces derniers jours. Le syndicat FO pénitentiaire, ulcéré, a décidé d'organiser un mouvement de blocage lundi.

En cinq jours, la maison d'arrêt de Bois d'Arcy a été le théâtre de quatre violentes agressions de surveillants par des détenus.

"Va-t-on attendre un drame avant de réagir?" En cinq jours, la maison d'arrêt de Bois d'Arcy (Yvelines) a été secouée par une série de quatre agressions de surveillant, dont une aurait pu particulièrement mal tourner.


"C'est une véritable poudrière! Là, nous disons stop! Lundi, nous bloquons Bois d'Arcy, soit de façon totale, soit par barrages filtrants", annonce à l'Express Willy Saïb, le secrétaire local de FO Penitentiaire.

Liens commerciaux :



Samedi, un détenu a mis le feu dans sa cellule, avant de se jeter sur les surveillants, armé d'un morceau de miroir en criant "Allahou Akbar". Ce détenu d'une vingtaine d'années, qui purgeait une peine de six mois de prison pour des délits de droit commun, s'était rasé la tête et avait oint son corps d'huile, qu'il avait en partie renversée dans sa cellule. Par chance, les surveillants ont pu refermer la porte de la cellule sur le détenu, échappant vraisemblablement au pire. Mais le temps que les renforts arrivent sur place, l'agresseur s'était pendu.

"Il va falloir se faire entendre!"

La veille, un surveillant s'était fait frapper au visage et cracher dessus en tentant de réintégrer un détenu en cellule. Dimanche, un agent s'est fait tirer dans une cellule, où il a reçu un coup-de-poing et s'est fait mordre au pouce. Enfin mardi, un détenu du quartier de semi-liberté (QSL) et son chauffeur s'en sont pris violemment à un surveillant qui leur demandait de déplacer leur véhicule stationné devant le portail de l'établissement.

"Maintenant, il va falloir se faire entendre", s'émeut Willy Saïb, dont le syndicat revendique 40% d'adhérents parmi le personnel de surveillance de la prison. Il demande un renforcement de la sécurisation de la maison d'arrêt, avec notamment des rondes de police plus fréquentes et le recrutement de personnels supplémentaires.

Un taux d'occupation compris entre "190 et 200%"

A ce stade, l'UFAP-UNsa Justice, le second syndicat de Bois d'Arcy (majoritaire), ne se joint pas au mouvement de blocage.

Mais la formation demande notamment à l'administration pénitentiaire de "mettre en oeuvre des moyens pour faire baisser la surpopulation à Bois d'Arcy, qui est au bord de l'implosion"...

Lire la suite sur l'Express

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...