-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 22 décembre 2016

Ajaccio : le péril carcéral

Vendredi 23 décembre, le conseil d’État rendra sa décision concernant la prison d'Ajaccio.

La prison d'Ajaccio

L’observatoire international des prisons a saisi la justice pour dénoncer ces manquements graves à la sécurité dans la maison d'arrêt de la cité impériale.
A deux reprises en 2013 et en septembre dernier, la commission départementale de sécurité a donné un avis défavorable à l'établissement. En cas d'incendie notamment, les conséquences seraient catastrophiques.

Liens commerciaux :



Des conditions d'incarcération et de travail..."catastrophiques"

Canalisations apparentes, fils électriques dénudés, escalier unique et étroit, la maison d'arrêt d'Ajaccio mise en service en 1878 est parmi les plus vétustes et les moins sûres des prisons françaises.

Détenus, personnels administratifs et gardiens s'accordent sur ce point, l'état de délabrement n'est plus supportable, Raphael Baralini, délégué régional FO pénitentiaire.

« Catastrophique ! Il y a un mois de ça j’ai pu visiter l’établissement de Clairvaux, qui ferme, il n’y a pas un morceau de plâtre qui tombe ni une fissure dans le mur…si on ferme Clairvaux aujourd’hui je crois qu’on peut fermer même l’établissement de Borgo. Je n’arrive pas à comprendre, vu l’état de la maison d’arrêt d’Ajaccio, que personne ne se penche sur ces problèmes de sécurité et de conditions de travail des personnels mais aussi d’incarcération. »

Les détenus sont les premiers concernés par ce manque de sécurité et de salubrité. Depuis des années seuls des travaux de rafistolages ont été effectués quand l'établissement nécessiterait une remise aux normes totale, et souvent ce sont les pensionnaires eux-mêmes qui remédient aux problèmes, Lisandru Plasenzotti est un ancien détenu.

« L’administration, avec l’aide de certains détenus…qui ont des facultés dans certains domaines du bâtiment…fait en sorte de combler en mettant des cache-misères, tels quel la peinture…pour essayer d’accommoder au maximum la vie dans l’établissement, mais ce n’est pas comme ça qu’on fait avancer les choses…Les prisons sont les plus beaux endroits d’inventivité que l’on puisse trouver. »

France Bleu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...