Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

samedi 17 décembre 2016

Dijon : le patron interrégional des prisons a-t-il été limogé ?

Tout a une fin... ;)

Le Syndicat national des directeurs pénitentiaires dénonce le "limogeage" du patron interrégional des prisons à Dijon, qui va devoir quitter ses fonctions à la fin du mois de décembre.

La maison d'arrêt de Dijon

Pierre Duflot a été reçu mercredi 14 décembre 2016 à Paris par le directeur de l'administration pénitentiaire, qui lui a signifié la fin de ses fonctions à la fin du mois.


L’information a été donnée par une source pénitentiaire, qui ajoute que l’avenir de Pierre Duflot au sein de l'administration restait incertain.

Liens commerciaux :



"A un an de la retraite", M. Duflot pourrait partir soit "en retraite anticipée", soit "se voir confier une mission", selon cette source.

Son départ, décidé par le ministère de la Justice, serait lié à "une accumulation de choses" (sans commentaires...), notamment sa gestion de la prochaine fermeture controversée de la centrale de Clairvaux, dans l’Aube, et sa gestion de crise après deux brèves prises d'otages : l'une à la maison d'arrêt de Dijon le 4 novembre 2016 et l'autre à celle de Joux-la-Ville, dans l’Yonne le 5 novembre.

Une "destitution sans ménagement"

Ces griefs "ne manquent pas d'étonner, le principal intéressé (sic)  n'ayant semble-t-il fait l'objet d'aucune alerte, d'aucun reproche, d'aucun rappel à l'ordre, d'aucune mise en garde avant cette brutale décision", déclare le syndicat national des directeurs pénitentiaires.

Le syndicat fustige une "destitution sans ménagement, sans procédure contradictoire, d'un fonctionnaire au service de notre administration depuis 38 ans", après "la mise en cause et la mutation d'office du directeur du centre pénitentiaire de Valence il y a deux semaines, par le garde des Sceaux en séance à l'Assemblée Nationale". "Nous ne nous résoudrons pas à une telle situation", poursuit-on.

La prison de Valence a connu également plusieurs épisodes de violences ces dernières semaines.

La Chancellerie dément toute "sanction disciplinaire"

"M. Duflot est directeur interrégional des services pénitentiaires de Dijon depuis mars 2011, une durée plutôt longue pour ce type de poste",  estime le ministère, qui considère son maintien dans cette fonction comme "contraire à l'intérêt du service".

"Cette décision a été prise afin d'insuffler une autre dynamique", ajoute la Chancellerie, en assurant que "sa situation personnelle sera prise en compte afin de lui proposer un poste correspondant à son statut de directeur interrégional". (On ne s'en fait pas pour... lui... La suite ?...)

France 3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...