Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 28 décembre 2016

Sens - Dix mois de prison pour évasion et rébellion

Un Icaunais de 33 ans a été condamné à dix mois de prison ferme, hier après-midi, par le tribunal correctionnel de Sens, pour tentative d’évasion et rébellion. Il a été incarcéré.

Dix mois de prison pour évasion et rébellion

Les faits remontent au 13 décembre. Jessy Guilbert venait d’être mis en examen dans une affaire de stupéfiants et présenté au juge des libertés et de la détention.


Quand le magistrat lui a annoncé son placement en détention à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, l’homme a « paniqué. J’avais eu des histoires avec des personnes susceptibles d’être là-bas. J’ai eu peur d’y aller », se justifie-t-il. Après avoir signé les procès-verbaux, il a pris la fuite.

Un gendarme  a été blessé

Liens commerciaux :



Les deux gendarmes qui l’escortaient l’ont poursuivi. L’un l’a plaqué au sol à la sortie du palais de justice, tandis que son collègue a repoussé ses proches qui s’interposaient. Des insultes ont été proférées.

Un agent de sécurité est intervenu, un fonctionnaire du palais de justice également. Le prévenu s’est volontairement frappé le visage au sol. Le tout sous les fenêtres de la procureure de la République. Enfin, l’homme a fini par se laisser menotter.

Le gendarme qui l’a maîtrisé a été blessé à un genou et à une main ; il est toujours en arrêt de travail.

« C’est problématique pour sa carrière car il est motard », plaide Me Kahn. L’avocat des parties civiles souligne que les gendarmes ont maîtrisé le prévenu « de manière parfaitement légale, sans coups portés ». Il indique aussi qu’ils auraient pu être lourdement sanctionnés si le prévenu avait réussi son coup.

Jean-Baptiste Sirvente, substitut du procureur, demande « une application stricte de la loi ». Il requiert 15 mois de prison ferme et un mandat de dépôt.

Me Beauxis, avocat de la défense, juge ces réquisitions « démesurées ». Si la tentative d’évasion ne fait pas de doute, elle estime que « la rébellion n’est pas caractérisée », puisqu’il y a eu « une gestion non violente ».

L'Yonne Républicaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...