-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 22 décembre 2016

Amiens - L’ex-gardien évite… la prison

«  Je suis prêt à me soumettre à votre décision que j’apprécierai à sa juste valeur  » : Foudil, 59 ans, n’est pas un prévenu comme les autres, à l’audience du mercredi 21 décembre.


Les vigiles de Géant ont expliqué que Foudil n’en était pas à son coup d’essai.

Et pas seulement parce qu’il fut gardien de prison entre 1984 et 1997. Il fait sourire, d’abord, quand il confond euros et francs et annonce à la présidente toucher une retraite de… 10 000 euros par mois !


Il émeut, ensuite, quand il fond en larmes à l’évocation de la mort de son père, de son divorce et de sa chute dans l’alcoolisme. Il étonne, enfin, quand on découvre qu’il a été interpellé le 20 décembre avec des objets volés au supermarché Géant de Glisy, près d’Amiens, alors qu’il sortait d’une garde à vue pour des vols dans une pharmacie commis… le 19 décembre.

Liens commerciaux :



Foudil explique ses problèmes d’argent, qui le pousseraient à la rapine, par une étrange équation : « Je mets toute ma retraite sur un compte épargne logement, pour m’acheter une maison, et je ne garde que 300 euros pour vivre. »

Presque automatiquement, il ne peut boucler les fins de mois et c’est ainsi qu’il a été intercepté à la sortie du Géant avec sous le paletot de la viande, un téléphone portable et une ampoule.

Foudil insiste sur son ancienne carrière de surveillant pénitentiaire : « J’aimais mon métier, il m’a appris à être réglo. Je l’ai pratiqué avec honneur et respect ».

Si l’on suit la procureure, il va rejoindre ses ex-collègues pour les fêtes puisqu’elle requiert quatre mois ferme et mandat de dépôt.

Me Medrano plaide au contraire la fragilité d’un client qui abuse des somnifères et a été suivi par un psychiatre : « Sa place est-elle en prison ? » Non, tranchent les juges, qui lui infligent quatre mois avec sursis.

Courrier Picard


couv-ebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...