-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

samedi 24 décembre 2016

Les détenus de la maison d'arrêt fêtent Noël avec leur famille

Pour la deuxième année consécutive, les familles ont pu venir fêter Noël avec les détenus grâce aux bénévoles de l'association La main tendue.

La maison d'arrêt a accueilli les familles des détenus pour fêter Noël./Photo DDM, archive

Briser la dureté et la froideur des barreaux pour laisser entrer l'esprit chaleureux de Noël. Hier après-midi, les familles des détenus de la maison d'arrêt ont pu rejoindre leur proche, le temps d'une «parenthèse magique» qui pourrait presque faire tomber les murs de l'établissement.


Presque. Car selon la présidente de l'association La main tendue, Corinne Hulot, l'instant est chargé d'une montagne d'émotions. «Au début, c'est très triste. Les mamans et les enfants sont tétanisés, personne ne se saute au cou. Les petits grimpent sur les genoux de leur père et ne bougent pas pendant un long moment», raconte-t-elle.

Liens commerciaux :



Puis s'opère la magie de Noël. Les enfants ouvrent, entre deux bouchées de gâteau les cadeaux posés au pied du sapin, pendant que leurs parents échangent des sourires, les pieds sous la table.

Un tableau qui ressemble étrangement à celui qui va se dérouler dans chaque foyer d'ici quelques heures. C'est à s'y méprendre, si l'on oublie un instant le gardien pénitentiaire qui fait tout son possible pour se faire discret dans un coin de la pièce.

«Le but de l'évènement et de recréer le cocon familial, de rappeler à ces détenus la force des liens familiaux», explique Corinne Hulot. Essayer de reproduire une certaine forme de sérénité et de partage, dans un laps de temps toujours trop court. De 14 heures à 16 h 30, les détenus oublient la précarité de leur cellule dans une salle drapée dans ses habits de Noël.

Grâce aux bénévoles de La main tendue, les détenus pères de famille ont pu choisir un cadeau par enfant dans un catalogue. «C'est tellement magique de voir ces papas et leurs enfants jouer ensemble avec une voiture téléguidée».

L'an dernier, le clown invité pour faire de l'animation n'avait pas tellement trouvé son public, les familles étant peu réceptives à ses blagues loufoques. Cette année, il a laissé sa place à une conteuse et un musicien. Mais le temps de cette animation a d'emblée été raccourci, les bénévoles étant conscients que ce dont les familles et les détenus ont besoin, c'est tout simplement d'être ensemble.

Un évènement initié par le directeur de l'établissement

C'est de sa volonté qu'est né le «Noël en prison». Arrivé à la tête de la maison d'arrêt en 2015, Tété Mensah-Assiakoley a permis d'instaurer le «Noël en prison» pour permettre aux familles d'être ensemble.

«L'objectif est de faire entrer l'esprit de fête dans la prison pour maintenir les liens familiaux», disait-il lors de la première édition. In fine, cette politique vise à «réduire les risques de récidive et permettre une meilleure réinsertion des détenus»...

Lire la suite sur La Dépêche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...