-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 15 décembre 2016

Le Pontet - Il a menacé de tuer les gardiens de prison qui lui ont confisqué son téléphone portable

Les faits remontent à août 2012. À l’époque, Amar Kaddouri, 28 ans, est incarcéré au Pontet. Des surveillants pénitentiaires fouillent sa cellule et découvrent qu’il dissimule un téléphone portable.

Archives

Quelques jours plus tard, d’autres gardiens l’entendent menacer de mort leurs deux collègues. Il aurait juré de tuer les gardiens en question et leurs familles.


Hier, à l’audience du tribunal correctionnel d’Avignon, le prévenu a indiqué qu’il ne se souvenait de rien.

Liens commerciaux :



« À l’époque, je n’étais pas bien mais je ne me rappelle pas si je l’ai dit. Mais je regrette sincèrement », promet Amar Kaddouri, qui a pratiquement passé les huit dernières années en détention.

Essentiellement parce qu’il a cumulé des peines prononcées à la suite d’incidents survenus lors de son incarcération. Me Louis-Alain Lemaire, en défense, a mis en avant les troubles psychologiques de l’Avignonnais.

« Il a passé sa vie entre les hôpitaux et les prisons », plaide l’ancien bâtonnier. Amar Kaddouri devra rester 8 mois de plus derrière les barreaux. Les gardiens ont obtenu 750€ de dommages et intérêts chacun.

Le Dauphiné

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...