-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 15 décembre 2016

N-Calédonie: Urvoas pour une plus grande présence de la coutume kanak dans la justice

Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, souhaite renforcer les liens avec les autorités coutumières kanak pour prévenir la délinquance et favoriser la réinsertion, a-t-il déclaré jeudi lors d'une visite au Sénat coutumier en Nouvelle-Calédonie.


Au premier jour de sa visite dans l'archipel, le ministre de la Justice a signé avec le Sénat coutumier, assemblée consultative où siègent 16 dirigeants traditionnels kanak, une convention qui lie l'institution au Service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP).


"Cette convention permet aux sénateurs coutumiers de pénétrer dans les enceintes pénitentiaires pour pouvoir discuter avec les détenus, maintenir un lien avec la tradition et éviter l'isolement", a-t-il déclaré.

Liens commerciaux :



La Nouvelle-Calédonie est confrontée à une hausse de la délinquance, notamment de la part des mineurs, qui commettent environ un tiers des faits.

"Nous sommes comme toutes les institutions préoccupés par la marginalisation importante de notre jeunesse, qui constitue le vivier de la délinquance juvénile", a déclaré Joanny Chaouri, président du Sénat coutumier.

Alors que la population carcérale est quasi-exclusivement kanak, M.Chaouri a prôné l'élaboration "d'un programme culturel de réhabilitation" pour lutter contre la récidive et favoriser la réinsertion.
Lors de ce déplacement, M.Urvoas s'est également dit "extrêmement favorable" à la prise en compte de la coutume kanak, code traditionnel de relations sociales, dans la justice.

"Je suis convaincu qu'une justice efficace est une justice qui se situe dans son contexte", a-t-il déclaré.

La majorité des Kanak relèvent d'un statut civil coutumier. Des assesseurs coutumiers siègent au tribunal civil et disposent d'une voix délibérative, à l'instar du juge professionnel.

Joanny Chaouri a souhaité que la coutume soit également associée "au jugement des affaires pénales de premier niveau".

Enfin, le président du Sénat coutumier a interpellé M.Urvoas pour que "toute la lumière" soit faite sur les circonstances de la mort de William Decoire, tué le 29 octobre par un tir de gendarme alors qu'il tentait de forcer un barrage au volant d'une camionnette.

Selon le parquet, le militaire "aurait agi en état de légitime défense". Une enquête préliminaire est en cours et la semaine dernière, la famille de M.Decoire a déposé plainte contre X pour homicide.
Depuis la mort de William Decoire, des incidents, au cours desquels plusieurs gendarmes ont été blessés, se produisent régulièrement sur le territoire de la tribu de Saint Louis, en banlieue de Nouméa.

Tahiti Infos

1 commentaire:

  1. Monsieur URVOAS avec tout le respect que je vous dois, la République est une et indivisible et ses lois se doivent être respectées.
    A ma connaissance, la Nouvelle Calédonie, malgré son statut spécial, est régis par les textes et la constitution de la noble France. Une justice spéciale pour les Canaque va ouvrir de même pourquoi pas en métropole, avec des demandes de justice religieuse … restons donc Républicain pour une France unie, indivisible et égalitaire devant la loi.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...