-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 6 décembre 2016

Radicalisation en prison : un campus pour former les gardiens à Fleury-Mérogis

Ce centre devrait permettre aux surveillants pénitentiaires de se perfectionner sur les questions de sécurité, d'après les informations du "Parisien".

Les surveillants pénitentiaires devront être mieux formés. (Illustration)

Le 25 octobre dernier, le ministère de la Justice lançait un plan d'action national pour « lutter contre la radicalisation violente » en prison.


Et selon les informations du Parisien , ce projet prévoirait la construction d'un campus spécialement pour former les surveillants pénitentiaires à la sécurité et à la lutte contre la radicalisation.

Liens commerciaux :



Pour le moment, les futurs gardiens sont formés à l'École nationale d'administration pénitentiaire qui se trouve à Agen (Lot-et-Garonne), mais ce nouveau campus, qui devrait ouvrir en Île-de-France en 2019, devrait leur permettre d'acquérir une formation complémentaire et plus spécialisée.

Plusieurs milliers d'agents concernés

Le contenu de cette formation n'est pas encore défini, mais elle devrait combiner des enseignements théoriques et pratiques pour apprendre à plusieurs milliers de surveillants pénitentiaires à se comporter face aux détenus radicalisés.

Une formation unique en son genre, mais indispensable pour améliorer les conditions de travail des gardiens. Le Parisien raconte que quatre nouveaux bâtiments devraient être construits à proximité de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis située dans l'Essonne, des locaux seront aussi bâtis ou réaménagés pour installer des logements.

À terme, le quotidien raconte que ce nouveau campus devrait aussi accueillir le pôle d'extraction judiciaire, transféré depuis Fresnes, la base des équipes parisiennes d'intervention et de sécurité « les Eris » ou encore un centre cynotechnique qui permettra la formation de chiens de détection.

L'appel d'offres pour construire ce campus doit avoir lieu avant le 31 décembre...

Lire la suite sur Le Point

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...