-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 8 décembre 2016

Un détenu de la prison de Beauvais menace un gardien

«  Je ne suis personne dehors.  » L’aveu de Quentin Gaudinot, devant le tribunal de Beauvais ce mercredi, tranche avec ses menaces, proférées contre un gardien de la prison de Beauvais, le 14 septembre.

«  Tu vas voir, je connais tes horaires, on va monter une équipe, tu ne sais pas qui je suis dehors.  »


Des menaces directes.

Liens commerciaux :



Les agents de l’administration avaient fouillé sa cellule, de bon matin. Tout comme l’avant-veille. Ils avaient déjà trouvé carte SIM, chargeur de téléphone et cannabis…

«  J’étais énervé, je ne comprenais pas pourquoi on fouillait si souvent ma cellule. Il était tôt, j’étais nu et je n’aime pas me retrouver nu devant un homme  », a expliqué Quentin Gaudinot.

Il a été condamné à 5 ans de prison pour vol avec violence et est incarcéré depuis 22 mois. Il assure avoir arrêté de fumer de la drogue.

«  Les chefs programment les fouilles. Si on trouve quelque chose dans une cellule, on y retourne plus souvent. Lors de mes rondes, je trouve quelque chose dans une cellule sur trois environ  », a expliqué le gardien, partie civile.

Cet outrage à agent, et cette menace, sont des faits «  extrêmement graves  », pour la procureure, qui a demandé 8 mois de prison et la révocation de 3 mois de prison avec sursis pour la détention de stupéfiants.

Pour l’avocat de Quentin Gaudinot en revanche, ce n’était que des paroles en l’air. «  Il a voulu jouer le cacou.  »

Le tribunal l’a condamné à 6 mois de prison, 750 euros de dommages et intérêts et 400 euros de frais de justice.

Courrier Picard

1 commentaire:

  1. Bonjour à tous ! Le centre penitencier de Beauvais est au cœur de tous les débats ! Ce genre d'établissement ou tu sais quand tu rentres mais tu ne sais jamais quand tu sors ! Il y a sacré ménage à y faire ! Pour un établissement ouvert depuis 1 an , ça pause de réelles questions ! Je trouve qu'il y a une atteinte à l intégrité d'un être humain dans cette histoire , ils auraient pu le laisser s'habiller avant de fouiller sa cellule ! Bonne journée

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...